Une page proposée par une adhérente de l'association où se combinent du scrap européen et américain  lors de l'atelier du 12 janvier.
Pas vraiment le type de réalisation qui me plaît d'autant que le sketch est quelque peu désuet, mais  je n'aime pas me défausser par rapport à celles qui proposent quelque chose, surtout lorsque la personne est débutante, ce qui pour moi marque un profond irrespect du travail qui a pu être effectué.

Donc, ayant préalablement vu la page et n'ayant pas envie de m'énerver pendant 2 heures sur mes photos, j'ai pris un peu d'avance chez moi, avant l'atelier et bien m'en a pris, car j'ai passé bien plus de 2 heures pour arriver à quelque chose ce qui a comblé le temps de désoeuvrement que j'ai ressenti une fois les fêtes passées.

Après avoir eu un mal de chien pour arriver à découper des photos qui puissent entrer dans un cercle tracé main, un amoncellement de papier photo gaspillé sur ma table, j'ai finalement pris la décision de préparer mes découpes à l'aide de mon PC.

J'ai tracé un cercle, marqué les diagonales pour obtenir 6 portions.
Cela fait, j'ai reporté 6 fois le dessin et j'y ai inséré mes photos en laissant bien visibles tous les traits.
Le cercle ayant un diamètre de 20 cm, j'ai donc imprimé les photos sur 5 feuilles A4... ce qui a occasionné beaucoup de perte de papier photo j'y ai laissé presque une boîte de 20 feuilles, une horreur pour moi qui n'aime pas le gaspillage... et une fois sur un papier imprimé 30*30 redécoupé en A4,  choisi pour sa teinte.
J'ai ainsi pu découper chaque photo aisément, sachant qu'elles trouveraient naturellement leur place une fois posées sur un cardstock.

Le choix de la couleur du fond est venue instantanément mais bien que j'ai beaucoup de papier de la teinte rien de mon stock ne me plaisait en simulant la pose... et puis, je voulais de la poudre à embosser dorée que je n'avais pas.
J'ai déniché dans un magasin un Bazzill beige brillant qui m'a tapé à l'oeil, il était parfait pour mon thème ainsi que la poudre. Mon choix s'est avéré bon lorsque j'ai déposé mes portions de photos dessus et le bout de papier imprimé.
Et, de fil en aiguille, mes embellissements bien rangés dans mon sac ont été ressortis, j'ai essayé de composer ma page. Pas facile, tout bougeait dès le moindre mouvement d'air et je me suis décidée à anticiper en collant les photos. Préalablement, j'ai redessiné sur mon fond un cercle un peu plus grand que celui avec un stylo doré que je n'aurais pu faire hors de chez moi puisque je me suis servie pour le tracé d'une assiette !
j'ai retracé au crayon les diagonales et j'ai ainsi pu coller mes photos plus ou moins correctement car, ayant utilisé un double face au lieu de ma colle habituelle, je n'ai pas pu bouger les photos une fois celles-ci sur le papier, d'où un léger décalage sur la partie gauche.
Et j'ai continué sur ma lancée allant jusqu'à (presque) finir ma page que j'ai amenée telle que à l'atelier.

 

20160116_110303 (619x640)

 

 J'aurais pu me démarquer du modèle en décalant une portion hors du cercle mais la hantise d'arriver à le former a été bien plus forte...
Je suis particulièrement satisfaite de la qualité de mes photos, extraites d'une vidéo prise avec mon ancien téléphone et que j'ai allègrement retouchées pour que ma fille soit  entière sur chaque portion.
Toutes les teintes de la page sont assorties à la tenue de ma fille bien que cela ne soit pas visible sur ma photo, les bandes d'adhésif pailleté vert étant celui qui recouvrait ses massues et étaient en totale harmonie avec son justaucorps (je faisais toujours dans le détail pour ses prestations !).
Cette page qui n'a rien de bien extraordinaire sera une beau souvenir :  les images sont celles de l'avant-dernière compétition à laquelle ma fille a participé, s'étant blessé gravement au pied ce qui lui a interdit la pratique de cette activité.